Photilde : photo + mathilde

Photographe mais pas que !

Photographe-mariage-grand-parents-aidants-aimants-Savoie-Chambery

Pourquoi la photo ?

Je photographie depuis « toujours ». La photo a été pour moi la réponse à mes questions métaphysiques d’adolescente de l’époque sur le temps qui passe, la finitude, le sens de la vie et la transmission (rien que ça oui). C’est toujours dans un coin de ma tête et un axe de ma recherche artistique.

La photo est bien sûr aussi pour moi synonyme de rencontres et de partage. Et j’adore ça. 

Mes études littéraires et géographiques ainsi que mes années de « jeune adulte » et d’engagement associatif militant ont renouvelé mon approche, notamment en intégrant des questionnements sur la société qui m’entoure, ses injustices, ses forces en présence et ma place à moi dans tout ça.

Documenter, questionner, proposer et révéler (qui, quoi – je vous laisse y réfléchir !) sont au coeur de ma démarche.

Pourquoi la VIEillesse ?

Pour être totalement honnête, c’est la question de l’âge avant celle de la vieillesse qui m’a titillé en premier. Comme si je n’avais jamais le bon âge. Enfant, aux anniversaires de mes copines, on me retrouvait avec les grandes soeurs et on me le faisait remarquer, comme si je m’étais trompée de chambre. Ensuite, on a dit de moi que j’étais mature « pour mon âge », que j’avais du talent « pour mon âge ». J’ai également toujours eu des amis de 30-40-50 ans de plus que moi. J’ai toujours vu dans le mélange des âges une richesse.

Je vous raconterai volontiers de vive voix le cheminement entre le paragraphe précédent et celui qui suit.

La vieillesse me passionne car elle est intime et universelle. On la côtoie tous à différents stades de notre vie : enfant avec nos arrières-grands-parents, ado/jeune adulte avec nos grands-parents, adulte avec nos parents…et si nous en avons la chance, demain c’est nous les vieux. Je trouve ces différents « points de vue » d’un soi-disant même sujet très intrigants. On est tous le vieux de quelqu’un.

Enfin, la vieillesse est tellement pluridisciplinaire et transversale que je n’aurais jamais fini d’apprendre ! Et ça, ça m’anime.

 

Pourquoi la photo et la vieillesse ?

Pour proposer un autre regard sur la vieillesse soit disant systèmatique naufrage.

Pour questionner nos représentations et celles de la société sur la vieillesse.

Pour interroger notre rapport à l’avancée en âge.

Pour être actrice de ma propre vie-illesse.

Et sinon…

Je suis un peu plein de choses. Et c’est ce plein de choses (photographe, géographe, littéraire, citoyenne, tête chercheuse, petite-fille, future vieille, déjà vieille, femme cis, artiste, éternelle enfant..) que je mets au service de nos projets photo.